Author:
• Mercredi, mars 26th, 2014

 

J’attends depuis longtemps le moment propice où la bonne élève que j’aimerai devenir sache se tenir debout toute seule

 

C’est  une envie mêlée de curiosité qui me fit ouvrir ce blog un 3 mars 2009…

Pour dire, pour écouter aussi et laisser passer un peu de lumière, j’ai réussi à entrouvrir une petite lucarne qui au fil du temps est devenue fenêtre !

Donner de soi sans mensonge, sans trop jouer à enjoliver peut devenir une tâche difficile.

Et pourtant sans me venter, même en jouant avec le bleu pour qu’il devienne grisé où le rouge pour qu’il rosisse un peu, je me suis offerte une couleur véritable, celle de la sincérité !

En lisant, en vous lisant j’ai eu quelques fois la tentation de changer de rythme, d’aller dans le sens de chacun pour faire plaisir tout simplement…

C’est un exercice bien périlleux que de vouloir se laisser influencer, on revient toujours à ces anciennes amours !

Rester soi même est à la mode, mais être soi est une autre affaire.

J’ai eu et j’ai souvent peur de décevoir, peur que l’on ne me comprenne pas, peur de trop de tout à la fois ; de passer pour celle que je ne suis pas,  de prendre le grave avec légèreté et le doux avec trop  de sérieux.

 J’ai compris en  me l’avouant  tout doucement à l’oreille, que je suis A contre courant !

 Je crois faire partie d’un club un peu fermé de ceux que je pourrais nommer les minorités invisibles….

 Je suis comme dans la bulle du Buveur de temps de Delerm,  j’observe la vie à ma façon, sans faire de bruit et en ne piochant que ce qui m’émeut, me fortifie, me fait grandir !

J’aime les flèches qui me vont droit au coeur, sans me faire mal…

Le contre courant me fait aujourd’hui sauter des barrières et courir plus vite, il ne me fait plus peur, bien au contraire et tout cela grâce à ce petit coin bien tranquille, ce Rêves du Simorgh qui m’a bien manqué depuis ces quelques mois et aussi à cette petite maison de vos blogs !

Vos petits espaces sont tous tellement différents, pas un qui ne se ressemblent, des portes et des fenêtres aussi qui s’ouvrent, qui se ferment…

Je reviens mais en restant encore et toujours celle que je suis, la fille à contre courant qui ne vous  parlera pas  des choses à la mode, mais qui veut juste partager des émotions hors des couleurs du temps…

Je vous embrasse et comme vous le devinerez, jamais rien sans amour !

Category: JOURNAL
You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.
6 Responses
  1. Et mon message est parti à la poubelle , j’avais oublié d’écrire mes coordonnées …à plus

  2. Virginie dit :

    Coucou Colette !
    Comme je ne prends pas le même chemin que toi, de l’autre côté je ne sais plus trop ce qu’il faut mettre comme coordonnées :) Donc attention ici à ne pas aller trop vite !
    Je t’embrasse très fort, repasse quand tu veux, je suis ici tous les jours maintenant :)
     photo bretagne_charme_nous132268383754_gros_zpsaf4ebe94.jpg

  3. tontonmitch31 dit :

    Je passe, et je repasse et enfin j’ai le plaisir, avec amour,de te faire une sacrée bise .
    Mitch’ <3

  4. esquisse dit :

    Bjr Virginie,j’ai tjrs aimé me promener chez toi,prendre s’envoler tous ce que tu donnais,j’ai tjrs apprécié ces couleurs que tu laissais ici et par la,tous ces instants joyeux ou moins,toutes ces nouvelles echangées,la simplicité,ton ecoute et tes visites en sautant les petites barrieres de mon jardin.Peintre a ma façon,il y a toujours de la place sur ma palette pour tes teintes bien souvent douces et acidulées,je te garde tjrs aussi proches meme si mes abscences ont tracé bien plus qu’un sillon ,et j’ai toujours le meme souvenir dans mon livre qui colore mes pages,celui de cette amitié et de ces partages…

    Grosses bises,a bientot

  5. jean-jacques dit :

    nos petites différences
    avec
    ainsi
    toute la richesse
    des grandes conséquences.
    “chacun sa route
    chacun son chemin”…

    merci à vos jolis rêves d’exister
    -ici et maintenant-
    :-)

  6. arthur dit :

    mais où es-tu passée?

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>