Author:
• Mercredi, septembre 29th, 2010

L’automne est descendu sur le parc de Cheyne Walk.

Les arbres ne sont plus des arbres. Infinis dégradés de tous les ors, de tous les roux, de tous les flamboiements secrets gagnés par l’ombre et le poids du passé.

Feuilles d’ambre de Cheyne Walk, rousseur de chevelure immense déployée sur le pavois du souvenir.

Femme le parc, femmes les feuilles de papier, femme la terre et l’odeur douce amère après la pluie, femme la mémoire.

Autumn, Philippe Delerm


Raconter les histoires, Eric savait le faire et avec chaque saison.

Conter l’Automne au travers de Magali et Isabelle, parce que l’une ne veut pas entrer en dilettante amoureuse,  et que l’autre à les deux pieds dans le bonheur !

Cache cache ludiquement sentimental comme toujours chez cet homme qui Sait les femmes…

Ballade entre Drôme et Ardèche, couleur rousse des vignes, rubis du vin et arc en ciel pour les coeurs !

Se jouer du temps, celui qui rend encore plus belles celles qui ont dépassé la quarantaine…

Delerm et Rhomer, des regards posés sur l’Automne, saison qui devient féminine…

L’Automne que nous conte  Philippe est celui des Préraphaélites, de leurs muses aux longs cheveux roux, teint laiteux et yeux mordorés…

Femmes natures, sentimentales, orgueilleuses, mystiques, sensuelles.

*

Des ombres à se damner…

*

Et ce beau jeune homme, romantique comme on aime se l’imaginer, cet Anglais fils de Poète Italien émigré à Londres, c’est Dante Gabriel Rossetti.

C’est de sa rencontre avec les  peintres  William Homan Hunt et John  Everett Millais  que naîtra la fameuse Confrérie Préraphaélite.

*

De ses amours avec Elisabeth Siddal, des tableaux…

Elle deviendra Sa Béatrice et L’Ophélie  de Millais.

Dans ces Contes d’Automne, la femme se rêve, se dilue dans la lumière, son ombre se propage comme le parfum enivrant et suave de la rose Brother Cafdael…

Elle est saison, surement toutes !

Mais les couleurs prémices à l’hiver lui vont bien, lui offre le plus beau des écrins, lui donne des airs mystérieux…


*


Et à chaque rentrée, je ne peux m’empêcher de relire encore et encore Autumn !

De me caler sur un fauteuil avec une bonne tasse de chocolat pain d’épices, le livre posé tout près de moi…

Sur les genoux,  celui de Laurence Des Cars qui raconte ces peintres “modernes”  qui faisaient vaciller leurs idées  sous un règne Victorien puritain…

L’Automne me vas bien, et pas seulement au teint !

Je le laisse m’engourdir, s’enrouler autour de mon cou,  et je m’amourache comme au premier jour…

Il me conte, me réconforte, et je compte sur lui !


Des feuilles à ramasser sans modération et avec le coeur





You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.
15 Responses
  1. ysa dit :

    Alors je ramasse…..
    j’ai oublié les couleurs de l’automne, je vais découvrir à nouveau les pourpres, ocres et jaunes des feuilles et je vais humer, parce que j’aime les odeurs de l’automne dans la fôret….

  2. charles dit :

    j’adore l’automne mais ici il n’est pas très visible en ville… hélas…

  3. Poulbot dit :

    Moi, j’attends la chute des marrons : c’était la rentrée des classes (à mon époque !).
    Quant à ramasser les feuilles, des nèfles ! le vent s’en chargera !.

  4. Chriss dit :

    Tu files vers l’automne et moi vers l’été.
    Enfin c’est plutôt l’été qui file vers moi…
    Bloquée toujours je suis… je ronge mon frein…

  5. Jack Rackham dit :

    J’aime bien Eric Rohmer…On lui doit Lucchini, Arielle Dombasle et même Bernard Menez, non ?

    Ah, Arielle…Les 4 saisons réunies en une seule femme !

    Merci, besos Virginie ♥

  6. akenaboy dit :

    Bonsoir Virginie,
    tu écris l’automne comme on peint en “impression” par petites touches délicates qui s’assemblent et se confondent…
    tu écris l’automne comme on écrit la musique : des croches rapides des notes suspendues et qui résonnent…
    tu écris l’automne comme on danse une fin d’été : halé tonique dynamisé et pourtant nostalgique…
    tu décris l’automne comme on dévoile un trésor, une transition magnifique ….
    Merci et bonne nuit automnale
    akenaboy

  7. Cortisone dit :

    l’automne et ses fleurs de Bach…
    j’aime cette saison pour ses couleurs et son ciel gris, un temps à écrire les maux et les heures longues. J’aime ton ton automnale et tout ce qu’il présage à venir, ton engourdissement et cette écharpe au cou… j’aime.
    Je t’embrasse fort Virginie !
    Leila

  8. emma dit :

    aujourd’hui c’était encore l’été ici…je suis allée à la plage. pas pour me baigner mais pour jouer avec les enfants…
    il faisait chaud
    :)
    je t’embrasse
    j’aime beaucoup l’automne mais ici on ne le sent pas encore…
    bientôt, bientôt…

  9. boutfil dit :

    bouhhhhhh! je sais pas comment tu fait pour avoir un si beau décor!!! j’suis pas capable moi! mon blog il est tout triste à côté du tien
    bisous

  10. Marcus dit :

    Se jouer du temps, celui qui rend encore plus belles celles qui ont dépassé la quarantaine…

    C’est vrai, très vrai !

  11. Virginie dit :

    @YSA Mais toi aussi tu as de belles forêts dans le nord et la mer pas loin ! L’automne à la plage, ça remonte le moral :) Je n’ai plus de jardin, mais il fut un temps ou les feuilles je les ramassaient vraiment à la pelle :)

    @CHARLES En ville il y a les parcs, les jardins ! Et puis toi aussi tu as la plage pas loin…
    Ici, j’ai voulu rendre hommage aux femmes de l’automne… Pour moi l’automne ne peut être que féminin !!

    @POULBOT J’ai rencontré une femme un jour qui m’a raconté qu’en automne elle ramassait des nèfles, mais ça se mange alors ??????????
    Petite je ramassais toujours les marrons, mais j’ai un prédilection pour ceux qui se mange, les chataîgnes !!!!!!

    @CHRISS tu ronge ton frein, mais dit donc l’été chez toi tu n’a rien d’autres à te mettre sous la dent mdr ! Je pense que tu vas mieux, je vais passer cette après-midi !
    La semaine dernière je suis restée coincée aussi et ma soeur aussi comme toi un lumbago !!!!

    @JACK Tu ne changes pas :) Pour Arielle, je suis partagée pourtant je l’aime bien, mais bon, ses talents de comédienne :(
    Bises !

    @AKENABOY Comme tu es romantique, comme moi :) Merci, merci….

    @LEILA Toi aussi tu m’as l’air d ‘être une femme de l’automne ! Je ne parle pas d’âge :) mais d’une certaine langueur, d’un état d’esprit, d’un regard porté sur les choses…
    Je t’embrasse fort, la Normandie est bien jolie en cette saison…

    @EMMA Et bien je peut te dire que le 2 octobre chez moi, grisaille et pluie et fraîcheur :) La chance des lacs et de la montagne !!!!
    Bientôt la saison des raclettes et des marrons, et là on se dira que l’automne vient vraiment d’arriver ! Gros bisous !

    @BOUTFIL Merci pour le compliment :) Je cherchais quelque chose de plus clair que le précédent, j’en ai 6 sous le coude que j’adore, alors je change de temps en temps !
    Chez WP avec FTP on peut faire pas mal de choses, par contre pour que tout se mette bien en place, j’ai travaillé un peu quand même !
    Mais chez toi c’est très bien, c’est toi !!!!

    @MARCUS Tu m’as fait sourire ce matin, et pour ce billet j’ai failli dire la cinquantaine, et c’est vrai, c’est vrai, c’est vrai !!! Merci !

  12. jocelyne dit :

    les feuilles mortes!!!! demandez aux jardiniers s’ils aiment l’automne ?
    c’est un peu comme la fin de la vie.
    Moi je préfère le printemps…. l

  13. jocelyne dit :

    Pour moi l’automne c’est comme la fin de la vie puisque c’est la nature qui meurt.
    Je préfère le printemps qui en est la renaissance.
    L’été plein de promesses et de projets.

    Bises à +

  14. Flavien dit :

    Rohmer me manque. J’aimais, pas tant pour Le genou de Claire que pour les Contes. Un bien beau portrait, si je puis me permettre.

  15. Virginie dit :

    @Jocelyne Mais non, l’automne n’est pas la fin de la vie et la nature ne meurt pas, elle ne meure jamais d’ailleurs :) L’automne, comme l’hiver c’est la vie, c’est tout le contraire ! c’est là que les racines puisent tous les éléments qui vont enrichir la sève, c’est pour cela d’ailleurs que l’on plante les arbres et les vivaces d’octobre à novembre ! La Ste Catherine est ce qu’il y a de meilleur moment !
    Le printemps, c’est uniquement la fleur et le fruit qui naissent et grâce à l’hiver !
    L’été c’est le repos, plus rien, une toute petite mort… Et l’automne est là pour régénérer tout ça ! Il y a quelques mois une émission avec JM Pelt que tu dois connaître et c’est lui qui à expliqué tout ça ! Sans l’automne et l’hiver, pas de promesses d’été :)

    @FLAVIEN Comme pour Clavel j’ai eu beaucoup de peine à la disparition de celui çi et je ferais d’autre billet. C’était un homme très attachant, qui comprenait si bien les femmes… Il me manque vraiment et je suis heureuse qu’un homme ose dire qu’il aime Rhomer, ça me fait vraiment plaisir, merci, merci !

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>